Ecouter cette page
 
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: assurance (?) sur l'avis  (Lu 228 fois) Envoyer par Email Ajouter aux favoris / Partager
andre talpied
Membre
****
Hors ligne Hors ligne


« le: 15 Octobre 2017 à 16:16 »
RépondreRépondre

            L'Autorité de Sureté Nucléaire vient de prendre un pari : que le couvercle de l'EPR ne faiblisse pas avant 2024 !!!

Cet avis n° 2017-AV-0298 du 10 octobre, consultable sur internet, est inquiétant. En dépit d'estimations et de palliatifs qui se veulent rassurants, il reconnaît :
                                     - la calotte du fond de la cuve et le couvercle n'ont pas les caractéristiques requises initialement,
                                     - le risque d'hétérogénéité, dû à la ségrégation du carbone, a été mal apprécié,
                                     - la présence d'une zone de ségrégation du carbone peut diminuer la ténacité de l'acier .....

En bref, tout reposera sur des contrôles périodiques réalisables sur la cuve mais pas sur le couvercle. Nous sommes loin de l'habituel principe de précaution.

            Serons nous "des gens qui n'existent plus"?    Jacques Tati  a-t-il prolongé les vacances de Monsieur Hulot?
Journalisée
Laurence
Membre
**
Hors ligne Hors ligne


« Répondre #1 le: 15 Octobre 2017 à 19:59 »
RépondreRépondre

Pari risqué...  et lecture édifiante...
Si j'ai bien compris, le couvercle de cuve ne sera plus utilisé après 2024, mais pour le fond de cuve, qui présente la même anomalie, il n'y a pas de "date limite d'utilisation". Mais il y aura des contrôles. Etonnant non ?

Merci à vous de nous tenir éveillés et informés.
Je joins l'avis de l'ASN à ce message.

* 2017-AV-0298.pdf (104.44 Ko - Téléchargé 8 fois.)
Journalisée
andre talpied
Membre
****
Hors ligne Hors ligne


« Répondre #2 le: 02 Novembre 2017 à 16:31 »
RépondreRépondre

              Le Tribunal de Grande Instance de Paris considère qu'un accident nucléaire ne parait, en l'état, que fort hypothétique et....condamne l'ONG "Observatoire du Nucléaire" à payer 3.000 € à ...Areva, EDF et L'ASN!!! (Ouest-France du 02 novembre page 6).
.
             Espérons que l'hypothèse d'une bonne tenue du couvercle se vérifiera!!
Journalisée
Denis LECLERC
Membre
****
Hors ligne Hors ligne


« Répondre #3 le: 03 Novembre 2017 à 11:12 »
RépondreRépondre

Tout cela me rend perplexe.
Admettre qu'une construction est potentiellement à risque mais en autoriser la mise en service est assez paradoxal. Si les contrôles techniques des véhicules routiers étaient gérés de la même façon,.. cela dit, l'état gère la vente du tabac en France.
Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

SimplePortal Classic 2.0.5