Ecouter cette page
 
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire  (Lu 778 fois) Envoyer par Email Ajouter aux favoris / Partager
Xavier
Membre
***


Hors ligne Hors ligne


« le: 05 Juillet 2020 à 18:18 »
RépondreRépondre

Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire
Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire
Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire
Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire
Citation:
Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire
Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire
Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire
Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire
Malgré d’importantes avancées, les femmes sont encore moins payées, harcelées dans la rue, freinées dans leur accès aux responsabilités.
Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire
Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire
Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire
Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire


Le maire, pour sa première décision, a fait le choix de 5 hommes et 4 femmes pour la liste des adjoint.es et donc d’une répartition 6 hommes/4 femmes pour les postes à responsabilités (Le maire et 5 adjoints / 4 adjointes). La nouvelle disposition paritaire pour ces élections était l’alternance sur les listes pour l’élection des adjoint.es dans les communes de mille habitant.es et plus. En fixant à 9 le nombre d’adjoint.es et en plaçant un homme en premier adjoint sur sa liste, le maire a résolument fait le choix de l’inégalité entre les femmes et les hommes.



Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire
Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire
Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire
Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire
Citation:
Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire
Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire
Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire
Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire
En l’absence de contraintes, la parité n’advient pas spontanément.
Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire
Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire
Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire
Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire


La répartition 5 femmes/5 hommes me semblait pourtant de « bon sens » (le bon sens, c’est pour le maire une valeur). Ce n’est pas le choix du maire, il a délibérément choisi de freiner l’accès des femmes aux responsabilités, affichant ostensiblement par cette répartition l’idée que les hommes seraient plus à même de prendre des responsabilités. Et donc, pendant les six prochaines années, les ifoises et les ifois, notamment les enfants, auront sous les yeux (au conseil municipal, sur les photos, sur le « Vivre à Ifs », sur le site de la ville…) cette représentation inégalitaire des postes à responsabilités, contredisant l’égalité, valeur républicaine, affichée au fronton de toutes les mairies.

« Dernière édition: 05 Juillet 2020 à 19:45 par Xavier » Journalisée

"On ne résout pas les problèmes avec les modes de pensée qui les ont engendrés" - Albert Einstein
andre talpied
Membre
****
Hors ligne Hors ligne


« Répondre #1 le: 10 Juillet 2020 à 17:04 »
RépondreRépondre

                          Si l"avenir de l'homme est la femme (Aragon) il reste du chemin à faire, aussi, à Caen-la-mer qui vient de mettre en place son "état-major":
                  - un président
                  - treize vice présidents
                  - deux vice présidentes
                  - un rapporteur général
                  - une rapporteure :générale
Journalisée
Xavier
Membre
***


Hors ligne Hors ligne


« Répondre #2 le: 11 Juillet 2020 à 11:37 »
RépondreRépondre

J’aimerais comprendre ces choix inégalitaires du maire d’Ifs et donc du président de la communauté urbaine.

Le maire d’Ifs a défini le nombre d’adjoints et a appliqué la disposition paritaire de l’alternance pour la liste. Le choix d’une femme comme première adjointe aurait conduit à avoir 5 femmes et 5 hommes pour les postes à responsabilités. Le maire a choisi un homme comme premier adjoint, ce qui conduit à avoir 6 hommes et 4 femmes pour les postes à responsabilités.

Pourquoi ce choix inégalitaire ?

De l’extérieur, j’ai l’impression que le maire considère les dispositions paritaires comme des contraintes qu’il respecte mais dont il ne partage pas l’esprit. Est-ce la raison de son choix ?

Peut-être est-ce lié au choix du premier adjoint, mais là aussi, de l’extérieur, j’ai l’impression que l’ego d’un homme passe avant l’égalité.
 
La question se pose aussi pour le maire de Caen et le choix de trois hommes issus de la liste des conseillers communautaires élus à Caen pour la présidence et les vice-présidences : 3 hommes et 0 femmes…

Pourquoi ce choix inégalitaire ?
Journalisée

"On ne résout pas les problèmes avec les modes de pensée qui les ont engendrés" - Albert Einstein
andre talpied
Membre
****
Hors ligne Hors ligne


« Répondre #3 le: 11 Juillet 2020 à 15:49 »
RépondreRépondre

                  Sachons raison garder; nous sommes loin d'une misogynie caractérisée. Peut être seulement une légère gynophobie due à de vieilles coutumes. On peut guérir mais cela prend du temps. Sourire


Journalisée
Xavier
Membre
***


Hors ligne Hors ligne


« Répondre #4 le: 13 Juillet 2020 à 09:40 »
RépondreRépondre

Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire
Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire
Citation:
Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire
Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire
Nos vies devraient être un cocktail de raison et de passion.
Edgar Morin
Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire
Conseil municipal : un premier choix résolument inégalitaire

La question « pourquoi ce choix inégalitaire ? » ne me semble pas irraisonnée. L’enjeu est l’égalité réelle entre les femmes et les hommes. Faire le choix contraire est celui de l’inégalité.

Cette politique publique fait consensus dans les intentions. Le ministère en charge de cette question a édité « Vers l’égalité réelle entre les femmes et les hommes » pour sensibiliser davantage aux enjeux de l’égalité entre les femmes et les hommes. Les chiffres du document donnent des éléments factuels sur la réalité et permettent d’interroger les actes. Si pour certaines répartitions, « cela prend du temps », celles du champ politique apparaissent faciles à faire évoluer avec l’impulsion des dispositions paritaires. Pourquoi le maire d’Ifs a-t-il fait le choix contraire ? Il n’avait que deux choix possibles (un homme ou une femme comme premier.e adjoint.e) et il a fait le pire choix possible au regard de l’égalité entre les femmes et les hommes ! Donc je repose la question, pourquoi ce choix résolument inégalitaire ?

Pour le premier adjoint, il peut s’agir d’un choix clanique. Le choix inégalitaire s’étant poursuivi pour les conseillères municipales déléguées et les conseillers municipaux délégués, avec une répartition 3 hommes pour 2 femmes, effectivement, cela ressemble beaucoup à de la gynophobie.

Au-delà d’un choix politique que l’on pensait appartenir au passé, ce choix conforte des stéréotypes qui vont perdurer six ans à Ifs, alors que j'aurais, pour ma part, préféré les voir appartenir au passé.
« Dernière édition: 13 Juillet 2020 à 11:37 par Xavier » Journalisée

"On ne résout pas les problèmes avec les modes de pensée qui les ont engendrés" - Albert Einstein
andre talpied
Membre
****
Hors ligne Hors ligne


« Répondre #5 le: 13 Juillet 2020 à 16:00 »
RépondreRépondre

Deux situations qui échappent à ce conservatisme :
                                 - l'opposition est représentée par trois élues et trois élus (parité absolue!)
                                 -" Ifs pour tous" a promis que les membres des trois conseils de quartiers seraient tirés au sort.( Espérons que ce sera par une main innocente )
Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

SimplePortal Classic 2.0.5