Ecouter cette page
 
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Rompre le silence  (Lu 132 fois) Envoyer par Email Ajouter aux favoris / Partager
andre talpied
Membre
****
Hors ligne Hors ligne


« le: 21 Novembre 2020 à 18:03 »
RépondreRépondre

                                 Près de deux mois sans un nouveau fil de discussion  Pleurs

    On dit : "le silence est la réponse des sages"...on dit aussi .que" c'est la plus haute forme de pensée"...  Lèvres scellées

Mais Francis Cabrel chante : "Parlons nous....parlons jusqu'à trouver quelque chose à dire....on bégaye, on s'en fout puisqu'on en rigole"  Sourire.
    Alors, parlons nous, avec nos mots, sans complexe, avec la volonté de ne pas laisser s'installer l'isolement puis le repli  sur soi!
A bientôt  Cool
Journalisée
Xavier
Membre
***


Hors ligne Hors ligne


« Répondre #1 le: 29 Novembre 2020 à 19:37 »
RépondreRépondre

Vous aviez pourtant lancé un fil très suivi avec les "néo-pseudo-experts".
Après réflexion et relecture, je ne suis pas sûr que nous mettions alors les mêmes personnes derrière ce fil,  mais les divergences n'ont pas empêché les échanges et l'enrichissement.

Ces "néo-pseudo-experts" accrochés aux médias et à leur image ont plutôt été discrets ces derniers temps. Les écrits restent (les images aussi) et ils auraient du reconnaître leurs erreurs d'analyse, ce qui ne semble pas faire partie de leurs habitudes.
Mais ne nous inquiétons pas pour eux, si la décrue se confirme, ils vont revenir.

Les sujets d'actualité et les sujets polémiques font flores, mais on peut parler de tout autre chose sur ce forum.

Par exemple, pour ma part, j'aimerais savoir comment chacun a pu jouer la carte des circuits courts et des commerces de proximité pendant cette période de confinement (saison 1 et saison 2). Histoire de mutualiser les bonnes idées, et qui sait, les pérenniser.



« Dernière édition: 29 Novembre 2020 à 20:18 par Xavier » Journalisée

"On ne résout pas les problèmes avec les modes de pensée qui les ont engendrés" - Albert Einstein
Gilles GENEVIEVE
Membre
*****


Hors ligne Hors ligne

GG


WWW
« Répondre #2 le: 30 Novembre 2020 à 01:07 »
RépondreRépondre

Comme vous le savez, je suis (avec une certaine fierté) un des co-fondateurs auxiliaires de ce forum et, sans fierté aucune, son plus gros contributeur, comme l'indiquent les statistiques accessibles dans la rubrique "membres" (plus gros contributeur après F. Villain, ex-administrateur, crédité de plus de 800 messages, ce que je comprends mal - mais bon).

Comme vous le voyez aussi, nous sommes moins de 10 (sur 130, si j'en crois les stat.), à avoir posté plus de 100 messages, dont Frédéric sus-nommé, Eva G, très active lors de la précédente campagne (2014) et totalement absente, sauf erreur, depuis, ainsi que la bibliothèque et "Culture Ifs". Si nous mettons de côté ces deux derniers postes, plutôt axés sur la comm par rapport à leurs activités, ainsi que Fred et Eva G. qui ne disent plus rien, il reste peu de monde, dont deux membres de la famille Geneviève, dont l'un a quelque peu levé le pied aussi.

Vous avez vu aussi, récemment, que les discussions les plus suivies, dont celle citée par Xavier, ont été principalement animées par les 3 personnes qui prennent la parole sur le présent fil.

Tout ceci est basé sur les statistiques consultables sur le forum, dont je me demande parfois si elles sont fiables, comme en témoigne le nombre de messages attribués au copain Frédéric Villain, et comme en témoignent également les 5800 lectures de mon fil consacré l'année dernière à l'Université populaire de Caen ou les près de 1000 téléchargements du programme de l'UP, qui y figurait - 5800 lectures, 1000 téléchargements, pour 130 membres, ça me semble invraisemblable... Je sais bien qu'il y a des lecteurs non connectés, mais quand même. Bref.

Tout cela me laisse un peu perplexe. J'en ai déjà parlé dans d'autres fils. Je ne sais pas comment analyser ces phénomènes. Mais ce qui me parait évident, c'est que discuter, à 3 le plus souvent, sur un forum où je rêvais de rencontrer virtuellement une bonne partie des 12000 habitants de notre bonne ville, ça me pose problème. D'où de grandes périodes de silence. Je sais aussi, par mon expérience de discussion philo en présentiel, comme on dit maintenant, dans de multiples cadres (enfants et ados en classe ou en dehors de l'école, adultes, groupes hétérogènes en âge : enfants/ados/adultes lambda, professionnels de l'animation, de l'éducation, de la médiation culturelle, en centre d'animation, en médiathèque, dans des musées, dans des cinémas, en détention, ...), et par la réflexion que je mène depuis des décennies sur la question, je sais que celui qui parle beaucoup empêche nécessairement les autres de parler.

Comme dit l'autre, "Parle seulement que si tu as des mots plus forts que le silence", ce qui rejoint un peu ce que vous disiez, André. Mais je ne pense pas que le silence soit la plus haute forme de pensée. Vraiment pas. En tous cas pas la plus haute forme de la pensée rationnelle. Je ne vais pas m'étendre là-dessus, j'y consacre pas mal de temps sur ma chaine YouTube, dédiée à la discussion philo. Disons juste que je pense que, tant au niveau paléo-anthropologique que dans le développement cognitif des enfants, l'intelligence et l'usage de la raison se développent principalement grâce au fait que les Homo Sapiens sont dotés de la possibilité de parler, ce qui est le fruit d'un hasard de l'évolution : bipédie, conformation des organes phonatoires, bien différents chez l'homme de ce qu'il sont chez les autres grands primates, etc. Sans la possibilité de parler et les échanges qui vont avec, Homo ne serait pas devenu Sapiens, voire Sapiens Sapiens, celui qui sait, et qui est conscient de cette aptitude. Aristote définissait l'homme comme "zoon politikon, zoon logikon", animal politique, entendez social, grégaire, comme tous les grands primates, et animal logique (pensant) ET parlant - en grec, le même mot désigne les deux aptitudes, ce qui en dit long.

Vous voyez, quand je m'y mets, je parle, je parle... En étant conscient de prendre le risque, peut-être, d'en faire taire d'autres, non seulement involontairement, mais en contradiction exacte avec ce que je vise. C'est aussi pour ça que j'affirme que l'animateur de discussions philo, lui, DOIT viser son effacement. Pour permettre aux autres, précisément, et c'est ce que je voudrais bien voir advenir ici, d'enfin prendre la parole.

Ma chaine YouTube : https://www.youtube.com/channel/UC8pbOGUZOcUqINB1ZWqHxZQ
Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

SimplePortal Classic 2.0.5