Ecouter cette page
 
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: TNT quels programmes!!!  (Lu 528 fois) Envoyer par Email Ajouter aux favoris / Partager
andre talpied
Membre
****
Hors ligne Hors ligne


« le: 11 Janvier 2019 à 20:21 »
RépondreRépondre

                  Le TNT (trinitrotoluène) est un explosif puissant. Celles et ceux qui travaillaient chez UFRAMEC à Cormelles-le-Royal, dans les années 1950 se souviennent des précautions prises autour de cette "tolite" lors du remplissage des obus..
                Il est disproportionné d'utiliser un tel explosif dans des grenades lancées contre des civils (grenade GLI-F4 cf Ouest-France du 11-01 page 5)
                  Sommes nous devenus fous?            Où l'escalade réciproque de la violence nous mènera-t-elle?
Sans attendre les conclusions d'un grand débat national des mesures urgentes s'imposent :
                            - donner à tous le moyen d'assurer une vie décente à leur famille, pour réduire la violence sociale
                            - identifier (et non amalgamer) les "casseurs" et les mettre hors d'état  de nuire à la société
Ensuite, une analyse fine des points forts et des faiblesses de nos institutions précédera leur adaptation à notre temps
« Dernière édition: 11 Janvier 2019 à 20:27 par andre talpied » Journalisée
Anne-Marie Devieilhe
Membre
**
Hors ligne Hors ligne


« Répondre #1 le: 12 Janvier 2019 à 09:56 »
RépondreRépondre

Oui, André, totalement en accord avec cette analyse fine (comme toujours!) Merci de relever le niveau des réflexions actuelles, la violence des uns ne peut qu'exacerber la violence des autres....
Journalisée
Gilles GENEVIEVE
Membre
*****


Hors ligne Hors ligne

GG


« Répondre #2 le: 14 Janvier 2019 à 12:00 »
RépondreRépondre

Oui, André, Anne-Marie, je suis sur la même ligne que vous.
Pour compléter, je dirais qu'il nous faut aussi définir la violence. J'estime pour ma part, c'est en filigrane dans vos messages, que la première violence est de nature économique. Contraindre les gens à la misère, à la famine, à la maladie, la voilà la violence originelle. Et nous voyons tous la différence d'échelle et de gravité : des millions de gens (des milliards, à l'échelle de la planète ?) la subissent ; beaucoup risquent la misère à vie, le handicap, la mort. Pas 15 jours d'ITT. A comparer avec les quelques bourre-pifs reçus par des gendarmes - dont c'est un peu le métier - même si, en l'espèce, je ne cautionne ni n'excuse les auteurs de ces actes.
Deuxième aspect, l'inconséquence des politiques : comment ont-ils pu, génération après génération, espérer que ces différences de revenus, donc de dignité, seraient acceptées dans les siècles des siècles ? "Gouverner, c'est prévoir". Ben là, ils ont tout faux... Autrement dit, non seulement la mise en place d'un système qui porte la violence en lui est un crime, mais penser que tout cela va passer sans remous, c'en est un autre. Et qui dit remous, dit débordements. Ca aussi, les politicards doivent le savoir. Ils le doivent, En ce sens, les violences annexes au mouvement des gilets jaunes sont entièrement imputables au système, à ceux qui le cautionnent, qui en profitent, et ne font rien pour le réformer.

Mes politologues préférés, Alain Souchon et Laurent Voulzy, avaient prévenu, eux, voici 4 ans, avec leur chanson "Oiseau malin" : https://www.youtube.com/watch?v=vnVp5fpeIdw

"L'art, la culture et la philosophie, seuls remèdes contre la bêtise !"
« Dernière édition: 14 Janvier 2019 à 12:11 par Gilles GENEVIEVE » Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

SimplePortal Classic 2.0.5