Pages: [1] 2 3 ... 10
 1 
 le: Aujourd'hui à 19:06 
Démarré par andre talpied - Dernier message par Gilles GENEVIEVE
Vous avez raison André. Une fois de plus. Les batteries de voitures électriques sont une horreur écologique à produire, et on ne sait pas les recycler. Si, demain, des millions de voitures électriques roulent en France, combien devra-t-on construire de centrales pour les alimenter ?

 2 
 le: 07 Décembre 2018 à 17:40 
Démarré par andre talpied - Dernier message par andre talpied
       La créativité de nos techniciens fait que de nouveaux équipements,dont le fonctionnement est respectueux de la planète, sont inventés..
Pour que ces progrès soient efficaces, il est nécessaire de procéder à une démarche globale en amont et en aval de chaque invention..
                Un exemple concret : : les véhicules électriques :
La charge des accumulateurs (et/ou l'électrolyse d'extraction de l'hydrogène pour les piles) consommera de l'électricité. Si cette énergie provient du "nucléaire" (consommateur d'uranium et générateur de déchets radio actifs) ou du thermique classique (pétrole, charbon) nous n"aurons que déplacé le problème.
       Un plan global et ambitieux (véhicules "propres" + énergies renouvelables) doit être engagé. C'est le défi lancé à nos décideurs!!


PS : De nouvelles pistes apparaissent, dont les voitures "bio GNV. cf :Ouest-France du 05-10-2018

 3 
 le: 30 Novembre 2018 à 10:41 
Démarré par bibliotheque - Dernier message par bibliotheque
Après-midi jeu

Vendredi 28 décembre, de 14h30 à 17h30 – Bibliothèque Victor Hugo

La bibliothèque vous invite à venir vous amuser en famille ou entre amis autour des jeux de société présentés par la Ludothèque mobile Être et jouer.

Infos pratiquesRenseignements auprès des bibliothécaires ou au 02.14.37.29.93

 4 
 le: 20 Novembre 2018 à 19:35 
Démarré par Alain Gruenais - Dernier message par andre talpied
                        Il existe un grand problème national lié au déficit d'aménagement du territoire. Il faut cesser d'agglutiner vers les mégapoles. Maintenir les services de proximité réduit les déplacements et diminue l'exclusion sociale (coût des déplacements travail, santé...).. L'extension du "haut débit" à tout le territoire, la production locale d'énergie ....sont des pistes!
                        La défaillance nationale ne doit pas nous dispenser de la recherche d'améliorations locales.Nous avons , à l'occasion de la mise en service du "tram 2019" la possibilité d'améliorer le réseau de transport:
                                       augmenter l'attractivité des bus (fréquence, rapidité),
                                       aménager les aires "de rabattement" (parkings relais aux entrées de l'agglo, plus accueillants et multimodaux)

 5 
 le: 18 Novembre 2018 à 10:31 
Démarré par Alain Gruenais - Dernier message par Alain Gruenais
Communiqué du Groupe EELV Sud de Caen 17 nov 18

La nécessité criante de l'amélioration du pouvoir d'achat des nombreux usagers de l'automobile, comme les impératifs climatiques de réduction des gaz à effet de serre, doivent amener des décisions politiques ambitieuses sur les mobilités.
 
Comment réduire ces interminables convois de véhicules qui gravitent, à longueur de journée, autour de Caen ? Occupées par leur seul-e conducteur-trice, ces automobiles en chenille processionnent dans les tensions, les énervements, les gaz d'échappement, la surconsommation de carburants, pour un coût  financier personnel et collectif élevé !

Innover pour s'en sortir est urgent !
Trois propositions locales sont réalisables à des coûts acceptables pour les collectivités territoriales :

* Mettre en place des liaisons ''bus express'' reliant, à cadences rapprochées, Caen et les communes-pôles (ex. Evrecy, St Pierre sur Dives, Mézidon, Villers-Bocage, Douvres …), et y aménager des aires d'accueil ( 2 roues et voitures ) pour leurs communes environnantes.

* Inciter fortement au covoiturage par l'usage d'applications sur téléphones mobiles, intégrant la proximités des domiciles, des lieux de travail, des horaires, avec l'expérience acquise régionalement.

* Cadencer les trains avec les haltes ferroviaires entre Bayeux, Caen et Lisieux.

L'urgence est sociale, elle l'est aussi, très gravement, pour l'environnement, la qualité de l'air, la santé, contre le dérèglement climatique.
Le Pôle Métropolitain Caen-Normandie, le Département, la Communauté Urbaine ont à se donner les moyens, en sollicitant l’État et la Région, pour répondre aux mobilisations qui se développent.

 6 
 le: 17 Novembre 2018 à 18:33 
Démarré par andre talpied - Dernier message par Denis LECLERC
Gageons que ce nouveau modèle sera nommé Désir.

 7 
 le: 15 Novembre 2018 à 17:12 
Démarré par andre talpied - Dernier message par andre talpied
            Ouest-France de ce 15-11-18 décrit les journées de liesse connues lors de l'inauguration "en fanfare" du TVR BOMBARDIER.en 2002.
Considérée dans son ensemble, l'histoire est moins glorieuse. Elle avait mal commencé :
                                                                   - référendum caennais négatif en 1996,
                                                                   - avis défavorable lors de l'enquête publique en 1998!
En dépit de ces consultations populaires, l'opération qui devait coûter 30% de moins qu'un tram "fer" et durer 30 ans a été choisie par nos élus pour "les innovations techniques" financées à hauteur de 40 millions d'euros par l'Etat
           Ainsi que relaté à maintes reprises par la presse, les défaillances se sont multipliées. Dès 2010 un rapport faisait état d'une centaine de "pannes rouges". La maintenance est devenue très coûteuse, due en grande partie au système de guidage (rail - galet - pneus). Elle a conduit à une sortie du contrat avant l'heure qui nous coûte 17 millions d'euros.

                 Si l'on en juge par le décaissement important de la rue des Muets, pour réduire la pente, il semble que l'approche actuelle est plus pragmatique. On peut , aussi, espérer que les équipements embarqués dans les rames éviteront les problèmes de patinage et de freinage rencontrés par les trains.

Selon la formule chère à Twisto nous pourrons, alors, inaugurer, avec retenue, notre tramway 2019

 8 
 le: 14 Novembre 2018 à 14:46 
Démarré par Alain Gruenais - Dernier message par Alain Gruenais
Hommage a été rendu à Bernard Motel, maire adjoint 1995-2008, responsable de la Mutualité, décédé récemment, apprécié pour ses qualités humaines.

Secrétaires de séance;: A Gruénais, M.Lhermenier
4 conseillers absents ont donné pouvoir.

14 délibérations, 12 votes GC pour; les élu(e)s Gauche citoyenne sont intervenu(e)s sur 3 d'entre elles.

Approbation du compte rendu du Conseil municipal du 26 mars 2018
Décision modificative n°3 du budget 2018;; ;des dépenses modifiées en fonctionnement et investissement (dont changement des 11 défibrillateurs)
Transfert de la garantie ville d'Ifs des emprunts Logi Pays;à Calvados Habitat, suite à la création d'une structure commune nouvelle au 1/1//2019. Sont concernés des logements des quartiers du Canada (1996) et du Hoguet (1999). Alain Roger (GC) rappelle que ce choix ne ressortant pas de la loi ELAN, la délibération n'a pas à s'y référer. Ce qui est fait.

Projet d'implantation d'un établissement pénitentiaire;: avis sur l'évaluation environnementale du projet de construction, suite à la sollicitation du Préfet.
Le maire présente le dossier, revu par la commission prévue par de nouveaux textes. La suppression des miradors, le paysagement, la garantie de hauteur;max de 20 m sont actés.
Anne Marie Devieilhe lit une déclaration au nom de la GC;:
   "Lors du CM de décembre 2017, puis dans l'enquête publique, nous avons exprimé des craintes et interrogations, d'abord et surtout sur le recul des terres agricoles, sur les risques liés à la zone létale de la canalisation de gaz, les risques de remontée de nappe phréatique, la proximité de la ligne THT.
Nous observons que sur l'accès des familles et personnels par les transports en commun, une prise en compte de notre observation existe. Il sera utile que soient précisés le mode de surveillance de la canalisation de gaz et sa pérennité, le suivi de mesures régulières des champs électromagnétiques reçus, et la dispersion, voire l'utilisation des eaux de ruissellement.
Si la suppression de la mention ";miradors;» , et l’ajout d’une «;frange paysagère;» entre l’établissement pénitentiaire, la Plateforme HyperU et la route de Soliers (D 229) sont évoqués, le point de vue des habitants du hameau, (donc leur vision vers le Nord, la prison) n'est pas pris en compte. Nous tenons à préciser que «;l’évolution spécifique du PLU;» et sa mise en compatibilité, ne nous satisfont pas.
En effet, il y était bien question de constituer un «écran végétal en limite d’urbanisation;», cet ''Espace Boisé Classé'' se trouve déplacé pour le projet, permettant effectivement de masquer une partie de l’établissement, mais ne jouant plus le rôle prévu précédemment;: limiter l’extension de la ville au-delà du hameau de Bras, le protégeant aussi des éventuels traitements et épandages agricoles au sud.
Cet élément du PLU, s’il est maintenu, est donc détourné de son objectif et de son financement, puisque les plantations seraient prises en charge par l’Etat dans le cadre de ce projet pénitentiaire. Nous y voyons l’opportunisme de l’équipe municipale qui pourra à moindre frais, s’enorgueillir d’avoir «;planté des arbres;»…

La question de la vie à l’intérieur de la prison n’a pas été évoquée lors de la commission d'octobre, puisqu’il s’agit des perspectives d’aménagements, d’architecture…
Cependant, nous serons vigilants à l’égalité de traitement qui sera proposée au sein du nouvel établissement, entre les femmes et les hommes.
La visite de l’actuelle maison d’arrêt a laissé bien des interrogations à ce sujet;! Et la part architecturale  de l’établissement ifois sera décisive;!
Il est dommage d’ailleurs que la commission «;ad hoc établissement pénitentiaire;» se soit tenue en l’absence de l’APIJ, et du Directeur ….
La Gauche Citoyenne insiste sur le rôle des associations ;qui oeuvrent sur la réinsertion des détenus et le maintien du lien avec les familles. Elles pourraient judicieusement être associées à la réflexion.
Pour le dernier paragraphe de la délibération, le Conseil Municipal d’Ifs «;demande un échange avec l’APIJ avant le dépôt du permis de construire;»…. Face à la désinvolture de l'APIJ, qui nous informe de la modification du calendrier par l’article paru dans Ouest France, photo d’un bâtiment à l’appui;, ce passage pourrait devenir : «;Le CM exige une rencontre avec l’APIJ avant le dépôt...;»

Pour toutes ces raisons, les élus de la Gauche Citoyenne voteront contre cette délibération".

Le maire;;«;C'est une délibération sur l'environnement, et non sur le bien fondé. Vous avez visité la Maison d'Arrêt et, sur la partie des femmes, vous avez vu que c'est inacceptable car ce quartier a été ajouté depuis la construction. La préoccupation est de masquer au maximum pour les habitants de Bras. Sur les arbres, notre intention n'est pas de les compter;! Nous voulons rendre la prison moins visible pour les habitants;»
Vote;: 6 contre (GC), les autres pour.

Avis sur la demande d'enregistrement de la SARLID Market comme Installation Classée pour la Protection de l'Environnement (ICPE) pour la construction d'un bâtiment de stockage à Soliers complétant leur site logistique.
 Située dans la ZAC Eole à Soliers, l'entreprise est spécialisée dans la vente en ligne de biens de consommation pour le jardinage, le bricolage, l'aménagement de la maison et les loisirs. Nouveau bâtiment de 12 780 m². 64 véhicules légers et 23 poids lourds, qui n'ont pas à traverser Ifs Bras pour relier Caen-Falaise. Accès depuis le périph sud par la D 658.
50 emplois actuels, dont 10 intérimaires;; projet de croissance 2019/2021 +25;%/an du CA HT, avec 30 emplois hors intérim.
Allan Bertu intervient pour la Gauche Citoyenne.
«M.le maire. Il s'agira d'une abstention citoyenne sur ce projet de délibération.
Bien évidemment, nous sommes favorables au dynamisme économique sur la zone Sud de l'Agglomération. Elle est bénéfique pour la ville d'Ifs.
Bien évidemment, la création d'emplois, y compris d'emplois stables à terme par cette société est une bonne chose.
Mais, comment ne pas avoir une réflexion globale sur l'implantation de l'activité économique en faveur de la qualité de vie et environnementale.
A moins de 1km du projet présenté, en zone d'activités de Grentheville, un GIE permettrait l'utilisation de la plateforme ferroviaire existante, dormante depuis 2008, mais sauvée grâce à l'intervention des associations et des élus écologistes, citoyens et communistes à la Communauté Urbaine lors de la réfection de la zone de Cormelles.
Il est temps, collectivement, que nous prenions notre responsabilité, en tant qu'élus, et quelles que soient nos divergences, et proposer aux entreprises l'implantation près des plates formes ferroviaires et fluviales, utiles à la transition écologique
A l'heure d'une saturation du boulevard périphérique, des pics de pollution, cette abstention sur ce projet d'implantation est, loin d'être dogmatique, un appel à la vigilance collective et à la responsabilité. Merci de votre attention;»

Dans un premier temps, échanges critiques entre M.Patard Legendre («;que la SNCF se questionne (responsables et salariés), les chefs d'entreprise connaissent trop de difficultés avec le fret ferroviaire, vous mettez mon parti en cause mais les autres politiques n'ont pas fait les choix utiles», et A. Bertu («;La SNCF, entreprise publique dirigée par l’État, responsabilité des politiques dont celui auquel vous appartenez, en 2008 l'abandon du wagon isolé, le Plan Veron a cassé la dynamique de service public;»(Note du rédacteur : https://www.actualites-news-environnement.com/23861-SNCF-abandonne-wagon-isol... et https://www.humanite.fr/node/307863 )
Puis, A.Gruénais rappelle l'actualité de saturation du périph sud-est, alors que de nouvelles implantations d'entreprises- dont celle-ci à Soliers- vont augmenter les flux routiers, la responsabilité de la Région pour investir dans le ferroviaire, nécessité d'avenir. En réponse, M.Patard Legendre informe que le boulevard industriel, parallèle au périph, est remis à l'étude, le souci étant.. le franchissement de la ligne de chemin de fer! Par ailleurs, ajoute-t-il, «; l'implantation de Logidis [près de PSA Cormelles] ne nécessite pas le fret ferroviaire car la SNCF ne répond pas à l'enjeu d'efficacité pour les missions très rapides qu'attendent les chefs d'entreprises.;»
7 abstentions

Convention «;Amélioration de l'habitat;» avec Soliha
Depuis 2008, cette collaboration a permis de conseiller 347 propriétaires (aides à travaux d'aménagements, rénovations). 103 réalisations dont 76 ont eu des subventions.

Tableau du personnel communal;: augmentations d'horaires d'enseignement musical
info donnée sur les effectifs de l'Ecole de Musique et Danse 473 élèves, stables /2017

Rémunération des agents recenseurs 2019


Astreintes neige le week end pour le déneigement des voies communales et les accès aux bâtiments communaux  par 4 agents de la Ville mis à disposition de la Communauté Urbaine, période du 15 novembre au 15 mars

Comité Hygiène et de Sécurité des Conditions de Travail (CHSCT), fixation du nombre de représentants du personnel, et paritanisme numérique entre représentants de la collectivité et ceux du personnel

Partenariat entre Ifs (3 000€) et le Comité Calvados de la Ligue Nationale contre le cancer
* pour la mise en place d'espaces labellisés «;Espace sans tabac;», avec élus du CME-CMJ,
* ''Ma santé au beau fixe'' avec une classe CM2 de Marie Curie.

Centenaire du 11 novembre 1918[/;: Subvention 500€ pour expo ''1918, la fin de la Der des Der''
   présentation de la cérémonie-hommage du 11 novembre;;
suite à question de B.Musualu (GC), le maire précise que la ville prendra en charge le repas des élus des 2 communes jumelées invités

Renouvellement du Projet Educatif de Territoire(PEDT)-Plan Mercredi
Le retour à la semaine de 4 jours amène au renouvellement du PEDT. ;Parallèlement, l’État (Education Nationale, CAF, D. départementale de la Cohésion Sociale) met en place le Plan Mercredi, avec contraintes et financements. Dénomination de ''périscolaire'' à la place d'''extrascolaire'', ce qui modifie le taux d'encadrement;; ex pour les 6-12 ans: 1 animateur pour 18 enfants au lieu d'1 animateur pour 12.
AM.Devieilhe (GC) reprend le constat fait en commission;;on s'est tous dit que le mercredi soit désormais du''périscolaire'' est dommage. Bien que les taux d'encadrement de la ville sont plus bas. Ce serait bien de noter que les taux d'encadrement CAF ;sont maxi.;»

Convention avec le cirque K.Borsberg;:
Le cirque pourra poursuivre sur l'extension du parking du futur gymnase. En 2019, du fait des travaux, il sera dans une autre commune.

 9 
 le: 14 Novembre 2018 à 14:38 
Démarré par Alain Gruenais - Dernier message par Alain Gruenais
59 exploitations agricoles existaient au début du XXè.
De nombreux bâtiments témoignent encore aujourd'hui du passé rural de la ville, en particulier au Bourg.
Avec le Groupe Patrimoine IFS, découvrez plus d'une quinzaine de ces bâtiments et lieux lors d'une balade organisée au Bourg.
L'intérieur de l'ancien pigeonnier de la Ferme Saint Bernard. sera également  visité.
Mercredi 21 novembre, 14 h, départ devant la salle Mitterrand,, Esplanade de l'Hôtel de Ville,  Gratuit. Texto de réservation : 06 14 34 78 91.

 10 
 le: 12 Novembre 2018 à 18:56 
Démarré par alain roger - Dernier message par alain roger
Compte rendu du Conseil municipal du 24 septembre 2018
17 points à l'ordre du jour
:
1Secrétaires de séance : J Lefevre Foubert et A Roger

1 minute de silence à la mémoire de Josette Travert

Anne  Marie  Devieilhe (Gauche  citoyenne)fait  une déclaration  liminaire  concernant  l'irrégularité
constatée  lors  de  la  procédure  d'appel  d'offre  pour  le  futur  gymnase.  Cette  irrégularité  a  amené
l'Association Gauche Citoyenne à saisiren juillet les services de la préfecture.
Réponse  du  Maire  qui,lisant un  texte,rappelle  les  circonstances  ayant  amené  à  cette  "erreur",  les
corrections apportées suite à l'intervention du préfet et nie toute intention de tricherie. Il déplore que
JP Gauchard  Président de l'association ne lui ait pas mis en copie le courrier adressé au préfet et accuse la
Gauche Citoyenne d'avoir voulu empêcher la réalisation de ce projet pour les Ifois.

Le Maire informe du courrier reçu de la ville de Potigny pour remercier la ville d'Ifs de son aide, suite au
sinistre ayant impacté l'école
.
2 Compte rendu des conseils municipaux des 05 février et 12 mars  2018 :
Adoptés à l'unanimité.

3 : Installation de  Madame  Jacqueline  Bazille,  nouveau  conseiller  municipal  en  remplacement  de  M Bernicot.
Adopté à l'unanimité.

4 Détermination du nombre de postes d'adjoints suite à la démission du 8ème Maire Adjoint.
Le  transfert  de  compétence  Espaces  verts  à  Caen  la  Mer  entraînant  une  moindre  charge  de  travail,  la
délégation est reprise par Michel COLOMBEL.
A Fontaine (Gauche unie) constate :
-7 adjoints au lieu de 8 risque d'entraîner un surtravail.
-Accroissement du nombre de conseillers ayant une délégation.
-Il est difficile de délimiter les délégations de chacun.
-Demande un organigramme.

Maire :
Normal d'avoir des évolutions en cours de mandat.
Davantage de conseillers occupent des fonctions précises :
JP BOUILLON, correspondant défense
A RENOUF appuie MH AGATI sur les projets en cours
En cas de réélection en 2020, le nombre d'adjoint baissera lors du prochain mandat, davantage de
conseillers auront une délégation.
D'accord pour fournir un nouveau tableau des délégations.
Adopté à l'unanimité.

5 Fixation des indemnités du maire, des maires adjoints et des conseillers municipaux délégués .
Le montant global est en baisse suite à la suppression d'un  adjoint.

Adopté à l'unanimité.

T RENOUF prend la présidence de la séance, la délibération suivante concernant le maire.

6 Attribution de la protection fonctionnelle au maire
Fait suite à la prolifération d'injures et de menaces envers le mairepar un parent d'adolescent.
Une élue de la majorité demande s'il s'agit d'un garde du corps
A   Gruenais (Gauche Citoyenne demande   si   la   protection   fonctionnelle   s'applique   également   aux   conseillers
municipaux.
T Renouf répond positivement.
Les frais d'avocat s'élèvent à 620 € TTC pour l'ensemble de la procédure.
Adopté à l'unanimité.

7 Décision modificative n°2
.
Des recettes de fonctionnement plus importantes que prévues au budget primitif (+54186€ dont +47686€
au titre du Fond de Péréquation Intercommunale et Communale) permettent d'augmenter les dépenses de
fonctionnement : +50000€ sont affectés aux dépenses de rémunération du personnel non titulaire.
Les recettes d'investissement augmentent de 10827€  grâce à une  subvention  d''installation  de  la  vidéo
protection supérieure aux prévisions.
En contrepartie le montant dépenses de fonctionnement est augmenté du même montant dont 5500€
alloués au titre de l'acquisition d'un tableau du XVIIème siècle représentant le martyr de St André.
La  présence  de  ce  tableau  dans  l'église  d'Ifs  est  avérée  jusqu'à  1900  mais  plus  lors  de  l'inventaire  de
séparation des biens de l'église et de l'Etat en 1905.
A Gruenais (Gauche Citoyenne) note que cette acquisition relève plus du diocèse ou d'uneassociation de paroissiens.
Il y a  conflit entre patrimoine religieux et laïcité.
Le Maire  affirme  que  la  Gauche  Citoyenne  aurait  reproché  à  la  municipalité  de  ne  pas  l'acquérir  car
patrimoine de la ville.
A  Bertu (Gauche Citoyenne) signifie  qu'une  exposition  en  mairie serait contraire  au  principe  de  laïcité  et  qu'elle  peut
blesser un certain nombre de concitoyens.
Pour le Maire, il ne s'agit que de patrimoine, pour A Renouf simplement une œuvre d'art.
A  Fontaine  se  demande  sur  quel  budget  est  faîte  cette  acquisition,  qu'un  partenariat  avec  la  Région  est
peut être possible.
Un maire qui redonne des biens au clergé ce n'est pas dramatique.
T Renouf : payé par l'argent des contribuables, il mérite d'être durant un court temps, présenté en mairie.
A Bertu alerte sur un sujet qui pourrait cliver les habitants.
Le Maire «on n'a pas la même interprétation»
On pourrait ne pas le présenter en mairie
Adopté par 25 voix pour, 6 abstentions (Gauche unie:2, Gauche Citoyenne:4), 1 contre (Gauche
Citoyenne).

8 Admission en non valeurs de créances irrécouvrables et en extinction de créances éteintes
.Pas d'intervention.
Adopté à l'unanimité.

9 Transfert de charges et de produits. Avis sur le rapport de la CLECT du 26 juin 2018
.Pas d'intervention.
Adopté à l'unanimité.

10 Transition énergétique
Convention  avec  la  communauté  urbaine  Caen  la  mer  pour  la  réalisation
d'un audit énergétique sur le patrimoine bâti de l'école Paul Fort
Pas d'intervention.
Adopté à l'unanimité.

11 Instauration de l'obligation de dépôt de permis de démolir
.Pas d'intervention.
Adopté à l'unanimité.

12 Projet  d'aménagement  secteur  Sud  Ifs  Bourg
Approbation  de  la  convention  de  rétrocession  de l'éclairage public
.Pas d'intervention.
Adopté à l'unanimité.

13 Modification du tableau du personnel
.46 postes d'emplois permanents sont créés correspondant à 5 équivalents temps plein.
Le maire justifie la majorité de ces créations par le retour à la semaine de 4 jours.
La  charge  liée  à  la  délivrance de  passeports  et  cartes  nationales  d'identité  sont  en  forte  augmentation
(1800  en  2017/2084  sur  les  8  premiers  mois  de  2018),  15/35ème  de  poste  sont  créés  pour  étoffer  le
service.
A  Fontaine  signale  qu'il  faut  2  à  2,5  mois  d'attente  pour  obtenir  un
rendez vous.
Il  demande  si  un accroissement des heures dédiées est possible.
Le  maire  indique  que  des  créneaux  restent  disponibles  pour  des  cas  d'urgence.  Il  souligne  que  l'Etat  se
décharge sur les communes.
A Fontaine propose de faire remonter les besoins.
Adopté à l'unanimité.

14 Conditions  de  recrutement  d'agents  contractuels  pour  le  remplacement  d'agents  momentanément
indisponibles
.Pas d'intervention.
Adopté à l'unanimité.

15 Création  d'emplois  non  permanents  pour  répondre  à  un  besoin  lié  à  un  accroissement  temporaire
d'activités.
Le  maire  précise  que  pour  cette délibération  et  la  précédente,  la  trésorerie  demande  de  préciser  les
emplois concernés
Pas d'intervention.
Adopté à l'unanimité.

16 Espace Françoise Dolto
Mise en place d'une tarification pour l'accueil d'urgence
.Pas d'intervention.
Adoptéà l'unanimité.

17 Réseau jeunesse - signature de la charte d'engagement
.A Fontaine demande le rôle de l'élu de référence.
L Quellier  précise  son  rôle :  réunir  le  plateau  des  participants,  déterminer  les  thématiques,  faire  le  lien
lors de l'absence d'autres élus.

L'ordre du jour est terminé, le maire distribue le vœu présenté par la Gauche Citoyenne portant sur la
détention en Israël de l'avocat franco palestinien Salah Hamouri.
A Bertu présente le contexte.
Le  maire  rappelle  l'article  6  du  règlement  intérieur  qui réserve  les  vœux  aux  sujets  intéressant  la
commune ou l'intercommunalité. Il ne soumet donc pas le vœu au vote.
A  Bertu  regrette  car  plus  de 50  communes  l'ont  voté  et  c'est un  marqueur  fort  de  l'attachement  à  la
liberté.
A Fontaine demande s'il existe une pétition en ligne.
A Bertu répond positivement et propose de transférer les liens utiles.

A  Gruenais  fait  part  de  demandes  d'habitants  sur  des  questions  de  sécurité  publique.  Il  propose  une
commission élargie pour discuter du sujet et prévoir des  réponses adaptées.
Maire d'accord mais demande à ne pas multiplier les réunions. Il pointe à nouveau le désengagement de
l'Etat  et  la  perte  d'autorité  parentale.  Il  fait  part  de  la  même  problématique  dans  d'autres
villes  et  cite Colombelles qui a pourtant 50 caméras. Accord pour une réunion.
Th Renouf s'engage à organiser une réunion avant la fin d'année.

Fin du conseil, 21h50.

Pages: [1] 2 3 ... 10
SimplePortal Classic 2.0.5