Pages: [1] 2 3 ... 10
 1 
 le: Hier à 17:04 
Démarré par Xavier - Dernier message par andre talpied
                          Si l"avenir de l'homme est la femme (Aragon) il reste du chemin à faire, aussi, à Caen-la-mer qui vient de mettre en place son "état-major":
                  - un président
                  - treize vice présidents
                  - deux vice présidentes
                  - un rapporteur général
                  - une rapporteure :générale

 2 
 le: 05 Juillet 2020 à 18:18 
Démarré par Xavier - Dernier message par Xavier
Citation:
Malgré d’importantes avancées, les femmes sont encore moins payées, harcelées dans la rue, freinées dans leur accès aux responsabilités.


Le maire, pour sa première décision, a fait le choix de 5 hommes et 4 femmes pour la liste des adjoint.es et donc d’une répartition 6 hommes/4 femmes pour les postes à responsabilités (Le maire et 5 adjoints / 4 adjointes). La nouvelle disposition paritaire pour ces élections était l’alternance sur les listes pour l’élection des adjoint.es dans les communes de mille habitant.es et plus. En fixant à 9 le nombre d’adjoint.es et en plaçant un homme en premier adjoint sur sa liste, le maire a résolument fait le choix de l’inégalité entre les femmes et les hommes.



Citation:
En l’absence de contraintes, la parité n’advient pas spontanément.


La répartition 5 femmes/5 hommes me semblait pourtant de « bon sens » (le bon sens, c’est pour le maire une valeur). Ce n’est pas le choix du maire, il a délibérément choisi de freiner l’accès des femmes aux responsabilités, affichant ostensiblement par cette répartition l’idée que les hommes seraient plus à même de prendre des responsabilités. Et donc, pendant les six prochaines années, les ifoises et les ifois, notamment les enfants, auront sous les yeux (au conseil municipal, sur les photos, sur le « Vivre à Ifs », sur le site de la ville…) cette représentation inégalitaire des postes à responsabilités, contredisant l’égalité, valeur républicaine, affichée au fronton de toutes les mairies.


 3 
 le: 05 Juillet 2020 à 16:41 
Démarré par andre talpied - Dernier message par andre talpied
                   - Oui Gilles, nos idées progressent. Marseille a osé élire une femme, qui plus est, qui se soucie d'écologie!.
Je m'associe aux remerciements que vous adressez aux bénévoles qui se sont investis avec conviction.
                   - Oui Xavier, ce sont des équipes successives qui ont donné de leur temps et de leur énergie pour amener Ifs à son niveau actuel d'équipement et de cadre de vie, cela mérite le respect..

La première réunion du conseil municipal aurait pu détendre l'atmosphère grâce au sketch de la remise des écharpes sur le thème  : "une épaule de droite est elle plus légitime qu'une épaule de gauche pour recevoir cet honneur?   Hélas on retiendra deux sujets d'inquiétude :

        I- La charte de l'élu n'a pas été votée. Etait ce si contraignant de s'engager à être impartial et poursuivre le seul intérêt général?

        ii- Pour clore la séance, le troisième adjoint a longuement exposé sa perception de ce qu'est le mépris. Arrivé à Ifs en 2017, il a, peut être, été traumatisé par la déclaration, cette année là et, à jamais inoubliable, de Monsieur le Président de la République : "une gare est un endroit ou l'on croise des gens qui réussissent et des gens qui n'existent pas".

Espérons que les réunions suivantes traiteront de ce qui mérite de l'être : le cadre de vie de nos concitoyens. Ifs a une longue histoire et une forte potentialité, ne gâchons pas nos atouts.

 4 
 le: 04 Juillet 2020 à 13:12 
Démarré par andre talpied - Dernier message par Gilles GENEVIEVE
Ma question était simplement technique : que faut-il favoriser, le moteur électrique ou celui fonctionnant au bioGNV ?

Nous sommes tous d'accord pour dire que les comportements et les politiques liés aux déplacement et aux transports doivent évoluer. Mais, quelle que soit cette évolution, il faudra bien propulser les bus, les voitures (même celles qui emportent plusieurs personnes), les camions, les véhicules des flottes captives (collectivités - camions-poubelles, véhicules des services techniques -,... et entreprises : EDF, La Poste et autres privées), etc.

D'où ma question : la motorisation électrique est-elle une aussi bonne idée que cela, et mérite-t-elle les investissements massifs consentis, par le biais des primes à l'achat - que nous, contribuables, payons tous ? Ou n'est-ce pas une incitation qui nous mettra, à terme, dans l'obligation d'accepter toujours plus de centrales nucléaires ? Ce qui serait, convenons-en, un comble, les contribuables mettant la main au porte-monnaie pour qu'on leur impose des centrales dont ils ne veulent pas... Je me demande si on n'est pas à deux doigts d'une belle manipulation.

Quant à vos arguments, je ne les trouve pas dissuasifs. Prix d'une borne bioGNV ? Je trouve 12000 € pour une station de recharge électrique sur la voie publique. Danger ? Peut-être. Plus que l'essence, vraiment ? Faible couple ? Bon, je ne suis pas pilote de rallye, et il faut voir si ces moteurs sont vraiment moins performants que les moteurs électriques, ce qui ne me semble pas acquis.

Je pense que l'argument massue en faveur du bioGNV est la possibilité d'en obtenir par méthanisation. Aucune autre source d'énergie utilisable dans les transports ne me semble aussi verte (la marche et le vélo non-électrique mis à part). A côté de cela, les éventuels problèmes de "couple" me semblent plutôt mineurs dans l'équation.

Les sources ne manquent pas sur le net. Je trouve un article un peu foutraque, à prendre (comme tout le reste de nos sources d'info) avec des pincettes... http://www.economiematin.fr/news-voiture-electrique-fausse-bonne-idee-arnaque

 5 
 le: 04 Juillet 2020 à 12:14 
Démarré par andre talpied - Dernier message par Xavier
Les résultats sont factuels et la liste "Ifs pour tous" a obtenu 580 voix de plus que la liste "Ifs citoyenne et écologiste". Elle est, de ce fait, devenue la majorité qui conduira la politique municipale pendant six ans.
En revanche, ce n'est pas gagné pour l'analyse objective au regard du conseil municipal d'hier enregistré sur You Tube : https://youtu.be/0nEAWozgMeY
(le temps d'expression est court, quand on retire les scènes fixes sur l'urne et la danse des écharpes).
L'analyse des résultats de la liste qui a obtenu la majorité des voix des votants se limite à "on a gagné avec un score sans appel". Une fois dégrisé de l'euphorie de la victoire électorale, j'espère que l'on aura autre chose comme niveau de réflexion.

Attaché à la démocratie, je reconnais tout à fait le vote d'adhésion des 1759 électeurs ifois et le choix qu'ils ont fait pour un programme, une équipe et un maire. Je souhaite d'ailleurs bon courage et bonne chance à cette équipe pour mettre en oeuvre leur programme et gérer la ville.

Attaché à la démocratie, je suis en revanche très critique envers le fait de nier systématiquement l'action des prédécesseurs, ce dont le maire est malheureusement coutumier. Le tract du dernier jour en est un triste exemple, mais on le voit à nouveau dans les propos de ce conseil sur le mandat où on aurait "plus reculé qu'avancé". Je pense que ce type de propos sert la cause des populistes et dessert la démocratie. Elle laisse croire que l'action des élus ne sert à rien. On peut débattre sur les options choisies et sur les idées portées. Il me semble essentiel de reconnaître que les équipes municipales successives ont agi, même si elles ont porté des projets différents, Portées par des valeurs, elles ont donné de leur temps et de leur énergie, pour des projets à l'attention des ifois. Il serait bon qu'un jour, on reprenne les actions phares de chaque équipe municipale depuis 50 ans pour mettre en avant le travail accompli. Le mépris, pour reprendre les mots de Mohamed Maache, c'est plutôt de penser et de répéter que l'action politique municipale s'est limitée aux six dernières années. Ensuite, on peut être critique sur des choix politiques, mais c'est alors du débat et non du mépris.

 6 
 le: 04 Juillet 2020 à 12:02 
Démarré par andre talpied - Dernier message par Gilles GENEVIEVE
Pour moi, la messe n'est pas dite.

D'abord, parce que je ne considère pas ce résultat comme un échec total, dans la mesure où PML s’est vu contraint de se déjuger (« cette fois-ci, je n’ai pas été élu par hasard », dit-il ; il a repris par ailleurs nombre de propositions de la liste ICE, y compris des dispositifs qu’il s’était empressé de supprimer dès son arrivée aux affaires, en 2014 : CCQ, gestion des espaces verts, pistes cyclables, etc.). En ce sens, nous voyons tous que les idées que nous défendons ne peuvent désormais qu’être prises en compte (sinon appliquées : ça, nous verrons) par tout le monde, même par les franges les plus conservatrices de l’échiquier politique. C’est en cela que nous sommes utiles, même si nous ne sommes pas arrivés à nos fins, cette fois-ci. Bref, notre combat n’est pas perdu, puisque nos idées progressent. D’ailleurs, au niveau national, les chiffres comme les commentaires montrent un net progrès des idées écolo, notamment.

Ensuite, parce que je crois que nous avons un combat d'idées à continuer de mener, par l'action constructive de l'opposition au CM, et par bien d'autres moyens (Interact'Ifs, notamment, mais pas que...).

Qu'il me soit, pour conclure provisoirement, permis de remercier toutes celles et tous ceux qui se sont tellement dépensés dans la campagne d'Ifs Citoyenne et Ecologiste, pour le bien de tous.

 7 
 le: 04 Juillet 2020 à 08:30 
Démarré par bibliotheque - Dernier message par bibliotheque
Fermeture estivale
Du samedi 1er au lundi 22 août

La bibliothèque fermera ses portes pour une pause estivale le vendredi 31 juillet à 18h.
La réouverture se fera le mardi 25 août à 14h.

Pour l'été, vous bénéficiez d'une durée de prêt allongée pour les documents de la bibliothèque, ainsi que pour le prêt numérique.

Bel été à tous et bonnes lectures !

Infos pratiquesBibliothèque d'Ifs - Esplanade François Mitterrand
Mardi-Vendredi : 14h/18h
Mercredi-Samedi : 10h/12h - 14h/18h
02.14.37.29.93
bibli-ifs@caenlamer.fr

 8 
 le: 03 Juillet 2020 à 09:14 
Démarré par andre talpied - Dernier message par Jean-Claude
Bonjour

Je ne suis pas du tout spécialiste de ce type de véhicules, mais pour en avoir eu au boulot, il y a avait deux difficultés :
- nécessité d'avoir une borne de recharge assez couteuse et potentiellement dangereuse
- la voiture était bi-énergie GNV/super SP --> en GNV, elle n'avait que très peu de couple

Pour le reste, cela me parait un compromis, au moins provisoire, assez intéressant en attendant l'hydrogène.

Ceci-dit, le plus important est de remplacer les "auto-solistes" par des piétons, des cyclistes, des usagers de transports en commun ou des automobilistes à plusieurs dans la voiture  Sourire


 9 
 le: 02 Juillet 2020 à 16:52 
Démarré par andre talpied - Dernier message par andre talpied
                                      Demain soir, un nouveau Conseil Municipal sera installé, concrétisant le vote de dimanche dernier.

Les 7518 électeurs (trices) se sont répartis ainsi:         - non exprimés :                              4580              60,92 %
                                                                                              - Ifs pour tous:                                 1.759               23,39 %
                                                                                              - Ifs Citoyenne et écologiste:        1.179               15,68 % .

Le temps de l'écologie arrive dans les grandes villes mais n'a pas motivé nos concitoyens. Si l'on croit au vieux dicton "qui ne dit rien consent", c'est un plébiscite pour l'équipe élue? Je laisse le soin aux politologues avertis de faire une analyse objective.!.

Une lourde tâche attend la municipalité (baisse de la délinquance,, mobilités, espaces verts....plus les suggestions pertinentes que fera l'opposition).
 Cela devra se faire dans un contexte ou le civisme aurait du être le signe d'une bonne santé démocratique (Jeanne Emmanuelle Hutin) et sous l'épée de Damoclès de la pandémie

 10 
 le: 27 Juin 2020 à 12:31 
Démarré par Gilles GENEVIEVE - Dernier message par Gilles GENEVIEVE
Le temps passera et nous donnera des réponses, on l'a déjà dit. Des éléments apparaissent de temps à autre, cependant : la Suède est un des seuls pays à n'avoir pas appliqué de confinement strict. Elle a été touchée par l'épidémie, comme beaucoup de pays d'Europe. Mais voici les données brutes, datées du 19 juin, en nombre de morts par million d'habitants :

Belgique : 842
Espagne : 601
Italie : 571
Suède : 489
France : 437

Dans ces conditions, comment peut-on affirmer comme, encore une fois, l'Imperial College de Londres, sur la foi de modèles mathématiques contestables, que le confinement a sauvé "des millions" de vies en Europe ? De toute évidence, bien d'autres paramètres entrent en compte. Et, pour le moment, personne ne peut dire lesquels. Les déclarations de l'Imperial College ressemblent donc bien à de l'autojustification.



Source : https://www.data.gouv.fr/es/reuses/statistiques-sur-la-pandemie-de-coronavirus-covid-19-rapportees-au-nombre-dhabitants-par-pays/

Pages: [1] 2 3 ... 10
SimplePortal Classic 2.0.5