Pages: [1] 2 3 ... 10
 1 
 le: 13 Septembre 2018 à 09:49 
Démarré par Anne-Marie Devieilhe - Dernier message par Anne-Marie Devieilhe
C'est la troisième édition!
Toujours plus à découvrir, Venez nombreux!!!!

 2 
 le: 04 Septembre 2018 à 10:02 
Démarré par bibliotheque - Dernier message par bibliotheque
Fête de la bibliothèque
Samedi 29 septembre

La bibliothèque vous propose une journée d'animations et de jeux.

A 10h30
Les Mini Z'histoires > Séance de lecture par les bibliothécaires, à partager en famille.
Pour enfants de 2 à 5 ans, sur inscription.

De 14h30 à 17h30
Jeux en bois > Découvrez ou redécouvrez des jeux en bois anciens ou modernes, pour tous les âges grâce à Abracadabois.
Retro gaming > Retrouvez les jeux vidéo des années 1980 et 1990, pour jouer comme sur une borne d'arcade.
Atelier badges > Venez vous amuser à créer votre badge personnalisé : dessinez, coloriez, pressez, épinglez et le tour est joué !
Tournoi de jeu vidéo > Affrontez-vous dans la bonne humeur à Mario Kart ou Just Dance (inscriptions sur place).

 
Infos pratiquesRenseignements auprès des bibliothécaires ou au 02.14.37.29.93

 3 
 le: 02 Septembre 2018 à 15:08 
Démarré par andre talpied - Dernier message par andre talpied
               Vivre à Ifs n°85, ainsi que plusieurs articles publiés dans Ouest-France (dont celui du 11 juillet) ont souligné les échanges intervenus avec les habitants dans le cadre du "bien vivre ensemble" (plantation d'un jardin, hôtel à insectes, peinture d'une fresque...).

               L'aspect "histoire" (qu'y a t il sous nos pieds? Quelles traces de nos ancêtres ifois? Pourquoi protéger le site?...) n'a pas été oublié:
Le 15 juin, une centaine d'élèves de CM1 a été accueillie sur le site. Un récapitulatif des découvertes (du néolithique aux temps modernes) faites à Ifs lors de fouilles successives était exposé et commenté.
               Le groupe "patrimoine" a apprécié l'appui actif, concret et pédagogique apporté par Mr le conservateur de la DRAC et Mr le président de "Tourbières 14"

 4 
 le: 11 Août 2018 à 13:24 
Démarré par Anne-Marie Devieilhe - Dernier message par Anne-Marie Devieilhe
Pour mener à bien l'organisation de notre événement annuel: FDLC#3, le samedi 22 septembre, nous avons besoin de quelques fonds!
 Il nous faut indemniser notre groupe musical, acheter quelques produits, un peu de boissons et épicerie pour le repas du soir....( Même si la plus grande partie sera, comme toujours, récupérée auprès des magasins partenaires.)
Seulement 9 participants à notre "crowd founding" sur Helloasso ?

L'esprit de la Fête doit perdurer: participation de tous, gratuitement ...Des spectacles, de la musique et des réalisations individuelles et collectives, des jeux, des rencontres, la construction de projets pour Ifs....

Rappel: passé les 35 prochains jours, il sera trop tard!  Merci beaucoup aux donnateurs présents et à venir!
Et vive la FDLC#3!

 5 
 le: 04 Juillet 2018 à 10:01 
Démarré par Anne-Marie Devieilhe - Dernier message par Anne-Marie Devieilhe
Conseil Municipal du lundi 2 juillet 2018 (CR GC)

Cette réunion du Conseil Municipal a été particulière sous plusieurs angles :


    • 6 élus avaient donné pouvoir( 5 de la majorité et 1 GU), 3 étaient absents ( de la majorité) !  Trop peu de monde autour de la table, 2 personnes dans le public seulement ! (nos fidèles)

    • Toutes les délibérations ont été votées à l’unanimité ! (la plupart étaient techniques ou avaient été abordées en commission…)

    • A l’initiative de la Gauche Citoyenne, c’était le premier CM qui aurait pu être préparé en amont avec la Gauche Unie ! Mais, pour cause d’emplois du temps chargés en cette fin d’année, ça n’a pas pu se faire ! Gageons que pour le prochain…

    • La motion que nous avons proposée sur le maintien du service public de la Poste à Fleury a été adoptée à l’unanimité aussi ! Nous l’avions envoyée à la GU qui l’avait validée immédiatement, puis au Maire qui y a apporté quelques petites modifications (à propos des deux communes de Soliers et Bourguébus qui ont accepté de devenir Agence Postale Communale!) et qui en a fait lecture en fin de CM.

    • Le Maire a apporté des réponses aux questions posées par les élus GC lors du précédent CM : Fréquentation de la crèche : 118 enfants : 89 % de taux d’occupation, en progression mais moins d’enfants qui restent plus longtemps. 77 demandes dont 40 Ifois et 37 non Ifois à la dernière commission pour une entrée en septembre, 37 places attribuées, les Ifois étant prioritaires dans chaque section….
    • Sylvaine demande si la mixité sociale a été conservée, oui ! MH Agati répond qu’une grille avec des points est utilisée ( pour le QF, Ifois, handicap…) Sylvaine souhaite que cette grille soit diffusable aux élus du CM. Le Maire s’y engage.

    • La présentation des travaux pour l’arrivée du tramway sur fer en octobre 2019, a été très complète, enrichie des questions pertinentes du Maire et de la GC !
Cette présentation reprenait le dépliant reçu dans les boîtes aux lettres, avec les carrefours fermés, la circulation en « alternat », les déviations… qui gêneront les riverains et tous les déplacements ifois, caennais et dans l’agglo en général ! Y compris pour les cyclistes et les piétons qui devront parfois emprunter des itinéraires déviés !

   Surtout ce que nous avons appris, c’est que la gêne occasionnée le sera depuis mi-août et persistera jusqu’en 2019, les secteurs concernés s’additionnant souvent. Il faudra être patient !

Les dates des prochains Conseils Municipaux :

    • Lundi 24 septembre
    • Lundi 5 novembre
    • Lundi 17 décembre





 6 
 le: 30 Juin 2018 à 11:07 
Démarré par bibliotheque - Dernier message par bibliotheque
Les livres que j'ai lus et appréciés :

Docteur Radar (BD) de Noël Simsolo et Frédéric Bézian
La petite gauloise de Jérôme Leroy
Le vendangeur de Paname : une enquête de l'Ecluse et la Bloseille (BD) de Frédéric Bagères et David François
Planète vide de Clément Milian
Steak it easy (BD) de Fabcaro
Les petites victoires (BD) d'Yvon Roy
Les chroniques de St Mary. 1, Un monde après l'autre de Jodi Taylor
Scalp de Cyril Herry

Livres que j'aimerais lire :

Non ! L'esprit de révolte de Vincent Delecroix
Kisanga d'Emmanuel Grand
My absolute darling de Gabriel Tallent
Bondrée d'Andrée Michaud
Grand frère de Mahir Guven
Ecoute la ville tomber de Kate Tempest

 7 
 le: 30 Juin 2018 à 10:50 
Démarré par bibliotheque - Dernier message par bibliotheque
Mamie Luger de Benoît Philippon, collection Equinox aux éditions Les Arènes.

A 102 ans, Berthe est en garde à vue pour avoir joué au tir aux canards sur des poulets.
Il faut la comprendre, quelle idée de débarquer dès potron-minet façon cavalerie chez une vieille dame sous prétexte qu'elle vient d'alourdir son voisin d'un peu de plomb…
L'inspecteur Ventura (André pas Lino) qui l'interroge, réalise rapidement que sa journée ne sera pas placée sous le signe de la routine. La grand-mère en face de lui a le verbe fleuri et la détente facile, mais elle dissimule quelques cadavres dans son placard, enfin dans sa cave pour être exact…
Alors Berthe va raconter sa vie.
Cette vie est celle d'une femme qui a décidé d'être libre et de ne pas courber l'échine.
Sauf qu'au fond du Cantal et tout au long du XXème siècle, ce genre-là n'est pas du goût de tous, surtout de certains mâles. Alors face à la violence et la bêtise, Berthe a répondu, avec quelques outils au besoin : couteau, arme à feu ou pelle.
Une vie bien remplie, avec des joies, des tristesses, un grand amour, beaucoup de liberté et quelques macchabées…
Derrière le personnage truculent et attachant de centenaire assassine, Benoît Philippon livre un formidable conte noir où l'humour n'a d'égal que l'humanité.

Jean-Michel

Disponible à la Bibliothèque d'Ifs à la cote RP PHI.

 8 
 le: 12 Juin 2018 à 15:37 
Démarré par Alain Gruenais - Dernier message par Alain Gruenais
Au cours de la réunion publique, peu suivie, nous avons appris que peu d'expressions se sont portées sur les registres. Ci-dessous, l'avis que j'ai porté, ce jour, s'inscrivant dans l'intervention de la Gauche Citoyenne lors du débat en Conseil municipal de décembre sur la modification du PLU et l'enquête environnementale.
.
Pour accepter  le choix d'Ifs par l'Agence de la Propriété Immobilière de la Justice, c'est l'intérêt général qui est mis en avant, afin que la République mette de la dignité dans les conditions de vie en prison. Argument imparable au vu de la vétusté de l'établissement caennais, créant des conditions d'échec pour la réinsertion des personnes condamnées. Et l'APIJ s'appuie sur des critères requis ( inscrire un carré d’environ 9 ha, proximité d’une agglomération -accessibilité des services de santé et secours, forces de l’ordre et juridictions, proximité d’un réseau viaire et de transport en commun suffisamment développé; proximité d’une zone viabilisée).

Le premier aspect qui nous pose problème est le foncier, dans le contexte du recul préoccupant des terres agricoles, y compris dans notre aire urbaine. Sur les 4 communes concernées par la zone d'étude, la superficie et le nombre d'exploitations agricoles ont baissé de 15 % de 2000 à 2010. La perte prévue du foncier de 19 ha n'est sans doute, selon le rapport sur l'évaluation environnementale, que 0,019% de la SAU totale de la petite région agricole. Mais cela signifie la perte de 204 tonnes de production par an, estime une organisation agricole !
Lors de l'élaboration du PLU, le Projet d'Aménagement de Développement Durable d'Ifs a réduit les surfaces à urbaniser dans les 10 ans de 40 hectares (soit de 65 ha à 25 ha ) et inscrit cette zone de limons et de loess dans l'espace agricole à protéger autour du hameau de Bras. Cette implantation annule la moitié de l’effort du PADD du PLU!
Certes, le Pôle Métropolitain Caen-Métropole et la Communauté Urbaine Caen la mer définissent, dans le SCOT, le secteur comme « voué à être urbanisé à l'échelle de l'agglomération ». Choix politique qu'un avenir ''moins développeur urbain'' pourrait amener à revoir, en préservant ces terres agricoles, limons fertiles (depuis 6 500 ans nous disent les fouilles archéologiques préventives menées sur cette zone !) . De nombreuses études actuelles soulignent l’intérêt de l’intégration des métropoles avec leur périphérie rurale. Maintenir la production agricole près des villes, et l'orienter en agriculture durable avec un Projet Alimentaire Territorial, voilà une priorité désormais de nos institutions pour mettre en place une économie décarbonée, de circuits courts  entre production et consommation.
Certes, des compensations sont envisagées :
* négociations en cours avec les agriculteurs concernés,
* le maire semble envisager que la Ville renonce, dans un futur proche, à un choix de 2004, repris par le PLU, c'est l'extension de la forêt sur 16ha. Si globalement les chiffres se répondent, le maintien des terres ne compenserait pas la disparition agricole de celles de la zone discutée aujourd'hui.
La perte, à Ifs, de plus de 17ha d'excellentes terres agricoles  n'est pas le bon choix.
Plus globalement, le critère ''densification ou renouvellement des tissus urbains'' est à intégrer au premier chef dans la recherche par l'APIJ, de sites liés aux métropoles urbaines, afin que les choix de sites, tout en amont, préservent désormais l'avenir agricole des terres.

L'accessibilité : La proximité du périphérique, et d'un échangeur, créent une attractivité.
Cependant à quelques centaines de mètres à Cormelles, une plate-forme logistique de grande distribution est envisagée prochainement, amenant un flux supplémentaire de camions.
Concernant les transports en commun, la ligne 17 semble ''naturelle'' puis qu'elle traverse Object'Ifs Sud. Cependant si on cherche à réduire le temps de trajet de familles des détenus dépourvues d'automobile, il est intéressant de leur éviter de rester dans le tram jusqu'au terminus de La Grâce de Dieu. Descendre à ''Poincaré'' puis prendre la ligne 6 si le terminus actuel de ''Fossettes'' est repoussé à la Maison d'Arrêt, de l'autre côté du périphérique, serait donc utile. Etudier la prolongation de la ligne Cormelles jusqu'à la Maison d'arrêt est un aspect social à prendre en compte
Autres points sensibles
les eaux de ruissellement : le risque de remontée de la nappe phréatique est signalé, d'où la préconisation d'absence de sous-sol aux bâtiments pénitentiaires. Ce qui peut régler le souci pour la prison… mais repoussera l'eau vers les autres terres, voire la route de Soliers !
Or la mémoire récente retient les ''inondations'' locales de fin mars-avril 2001 :
- le tronçon du périphérique au niveau de la sortie 12 devenu un lac pendant 3 semaine, phénomène désormais traité techniquement.
- les sous-sols inondés de Grentheville et Saint Sylvain, les terres impraticables en fin de printemps

La conduite de gaz reste une contrainte, majeure. La zone des Premiers effets létaux est de 145m de part et d'autre, mais la bande inconstructible n'est que 5,2m de part et d'autre. Il faudra donc que la plaque de polyéthylène de 20 cm qui renforcera la protection (sur quelle longueur) soit de très grande qualité pour de très nombreuses décennies ! N'oublions pas cependant, dans l'hypothèse d'une crise et de violences, la vulnérabilité de cette canalisation en amont et aval des protections. D'où des surveillances spécifiques à envisager.

Enfin, des lignes Haute Tension passent à proximité. La réglementation est respectée. Cependant, elle peut évoluer car d'autres points de vue sur les effets des champs électriques et électromagnétiques sur les personnes peuvent amener à plus de contraintes. Dans cette attente, les personnels et les détenus électro-sensibles ne risquent-ils pas ...« une double peine » ?


le 12 juin 2018

 9 
 le: 09 Juin 2018 à 11:14 
Démarré par Bernard M. - Dernier message par Xavier
Pour reprendre les propos de Marie Donzel, "les femmes manquent de rôles modèles", propos qu'elle étaye par un fait : "moins de 4% des personnages historiques féminins dans les manuels d'histoire".
Agir, que l'on soit femme ou homme, pour faire évoluer cet état de fait n'est en aucun cas du prosélytisme ou de la mono-maniaquerie, c'est naturel et juste, à moins d'estimer que "peu de femmes ont accompli de grandes choses pour l'humanité jusqu'à ce jour".
Reste aux élus (qui ne représentent pas mon opinion sur ce sujet, cela va sans dire) à assumer cette position.

Pour poursuivre, l'échange, France Culture a proposé un documentaire "Hedy Lamarr (1914-2000), la dame sans passeport d'Hollywood" en février 2017.

 10 
 le: 09 Juin 2018 à 09:27 
Démarré par Bernard M. - Dernier message par Anne-Marie Devieilhe
Merci Xavier pour cette réponse éclairante aux sarcasmes de nos élus, à chaque fois qu'on pose une question concernant les femmes, ou l'environnement... Nous sommes ramenés à un rôle de "râleurs mono-maniaques", fatigant à la longue!
La réponse laconique qui nous a été donnée a provoqué chez nous un éclat de rire, tellement elle était déconcertante! "je ne savais pas que j'avais dit quelque chose de drôle"! Nous ne parlons pas la même langue, c'est sûr!

Pages: [1] 2 3 ... 10
SimplePortal Classic 2.0.5