Ecouter cette page
 
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Conseil Municipal du 4 mars 2019  (Lu 126 fois) Envoyer par Email Ajouter aux favoris / Partager
Anne-Marie Devieilhe
Membre
**
Hors ligne Hors ligne


« le: 19 Mars 2019 à 10:29 »
RépondreRépondre

Compte-rendu du Conseil Municipal du lundi 4 mars 2019 par les élus Gauche Citoyenne)

Ce CM a pour unique objet le DOB (Débat d’Orientation Budgétaire)
Les secrétaires : Josiane Lefèvre-Foubert et Anne-Marie Devieilhe

- Lecture par Allan de la déclaration des élus Gauche Citoyenne ( en annexe)

MPL (Michel Patard Legendre) : « Je ne suis pas parti en campagne, vous oui !
    • Une chose m’a choqué sur le mouvement Place Saint Sauveur : seul le PC avait des drapeaux pour une manifestation non politique de « soutien au peuple juif » ! Je n’ai pas manifesté avec une étiquette LR que je maintiens ! Je suis gaulliste à l’origine, je n’ai pas de honte à être chez Les Républicains, je n’ai pas de leçon à recevoir ! Alain Juppé avait fait un choix lors des primaires, je suis resté dans la lignée et pas allé rejoindre LREM (La République En Marche) »
(attaque personnelle contre Allan ! Erreur sur l’objet de la manifestation qui était contre le racisme et l’antisémitisme et non un ‘soutien au peuple juif’!)
« Pour l’organisation des débats, on a parlé de la fiscalité , rien ne vous empêchait d’organiser des réunions, c’est jusqu’au 15 mars, on vous prêtera des salles ! »
(Aucun commentaire sur le sujet de la revue de presse!!!)

« Bon, ça nous a échauffé un peu, DOB remis sur table, sans les 'coquilles' ! Il y a eu quelques bidouillages !»
(avec une modification d’échelle du graphique de l'évolution recettes-dépenses...)

Ensuite, nous avons droit à une lecture « écourtée » de la part de MPL, mais in extenso par Thierry Renouf de ce qui n’est absolument pas un relevé d’orientations politiques mais un pré-compte administratif de toutes les réalisations de 2018, et budget prévu pour 2019 !
Après un résumé de la situation nationale et de ses répercussions locales, nous entendons un satisfecit global de l’action de la municipalité  pour 2018:
    • épargne très satisfaisante, et la majorité se réjouit de la vente des terrains qui ont permis une « forte progression des recettes en 2015 ». En 2018, sans vente de terrain, les recettes de fonctionnement n’ont augmenté que de 0,9 %.
    • les recettes réelles de fonctionnement sont stables (-0,6%)
    • les dépenses de fonctionnement sont stables (+0,8%) soient 848€/habitant (1136€ pour la même strate)
    • deux grands projets d’investissement : la réhabilitation des écoles Marie Curie et Paul Fort
et la construction d’un équipement multi sports.
    • Poursuite des travaux d’entretien divers et remplacement de matériels…
    • la dette (4 573 019€) est assez faible par habitant: 2,99 années:
    • malgré les transferts à la Communauté Urbaine des services de voirie et espaces verts, augmentation de la masse salariale (entre 0,4 % et 2,8 % selon les calculs)
    • 139 titulaires, dont 14 % à temps partiel (choisi ? Des femmes?) baisse des contractuels (retour à la semaine de 4 jours)


Et pour 2019 :
    • maintien des taux des 3 taxes !
    • Dotations et compensations, péréquation…
    • CAF, autres partenaires (Région, Département
    • baisse des charges à caractère général (-0,5%)
    • Atelier 860 (parentalité…)
    • Coopération décentralisée
    • Forum des métiers
    • envoi de sms aux habitants
    • diagnostic en matière de sécurité (CLSPD!) (ce dispositif lourd avait été jugé inutile pour Ifs en 2012! pourquoi refaire un diagnostic ?)
    • CCAS, associations
    • autofinancement important : 6,2M€ : équipements, éclairage,accessibilité, travaux pour les sports et les écoles,  projet « l’orchestre à l’école », climatisation pour la crèche…..


Les échanges :

Quand Alain Roger intervient sur un accroissement de la dépense de fonctionnement de 2,84 %, qui est masqué par le système de calcul, c’est la DGS Mme Ruault qui répond ! Contredisant autoritairement AR ! Non, c’était de l’investissement ! (ils ont convenu de se revoir pour éclaircir les points de vues) Thierry Renouf plussoie : investissement ! on a vu ça pour le transfert à la CLECT !
Arnaud Fontaine : L'agrandissement de taille de Caen la mer a été défavorable à notre commune. Notre ville vivote, on gère la pénurie ! Mais ce n’est pas lié à la politique municipale !
MPL : L’Attribution de Compensation est figée alors que la ville se développe ! Il y a eu des « arrangements entre amis » lors de l’entrée de nouvelles communes. Faut-il continuer à élargir la Communauté urbaine ?
Th R : En DGF, on est plutôt moins mal loti que des communes plus riches comme Cormelles !
AF : Cormelles je ne sais pas mais Mondeville, je ne vais pas les plaindre ! (effectivement!)
AG :  Les budgets de pénuries sont le résultat de choix politiques qui tolèrent l'évasion fiscale, l'optimisation fiscale.Le Grand Débat a été porteur d'exigences de lutte contre l'injustice fiscale. Ses conclusions ne résoudront sans doute pas l’évasion fiscale, mais c'est un sujet qui restera déterminant !
Concernant « la vacance de logements en hausse à Ifs(+2,1%) » : combien ? pourquoi ? Dans le parc locatif  avec des loyers élevés? C’est en contradiction avec l’attractivité de la ville recherchée dans le parcours résidentiel, dont vous parlez !
MPL :  Etonnés de cette donnée, en attente de résultats… On ne sait pas car pas de vacance dans le locatif social, pas dans le privé en pavillon…
Mais avec environ 2000 logements construits dans CLM, il faut freiner ! Et faire du travail sur la rénovation de l’ancien.
Les gilets jaunes revendiquaient sur le coût d’essence , contraints de se loger loin des villes…

MPL, devance la question sur le maintien des taux des taxes, contraire à la promesse électorale de baisse : « on ne va pas baisser une taxe amenée à disparaître ! »
Th R : On va jouer sur le foncier, pour les propriétaires qui font des travaux d’économies d’énergie.
AF : Le ‘Patarthon’ a de la chance ! Mais cette aide ne concernera pas tous les Ifois, elle ne peut pas être le relais de votre baisse d’impôts prévue !
AG : C'est un choix très différent, vous vous rabattez sur cette opportunité d'exonération pour travaux d'économie d'énergie.
MPL : la collectivité sert de levier pour capter les fonds de l’État. On n’a plus la main sur la TH ! C’est quand même une baisse d’impôts !
AF attaque  sur le retour de la semaine de 4 jours qui amène les familles à payer le mercredi matin alors que les TAP étaient « gratuits ».
Le Centre socioculturel se spécialise dans la guidance parentale, ciblé sur les parents déficients, ce n’est pas leur rôle !
Point qui lui fait plaisir : la sécurité enfin prise en compte ! On avait mis la charrue, vous mettez les bœufs ! On parlera « des sécurités », avec la Gauche Citoyenne !
MPL : « le centre socioculturel n’est pas un CCAS bis »
L Quellier : Sur les effectifs du mercredi, il n’y a pas plus de monde, mais c’est plus sur les vacances… (contradiction avec les dires lors du DOB!)

AG: « Le DOB reste comme les années précédentes, une énumération d’opérations d’investissements parfois très précises, qui relèvent davantage de l’exercice du budget . Quelle est la volonté politique directrice de la majorité en matière sociale, éducative, environnementale ? Il s’agit plutôt d’opportunités saisies que de choix (éclairage led, économies d’énergie pour les bâtiments communaux et aides pour les privés..) N’aurait-on pas pu penser revoir l’isolation de la crèche plutôt que d’installer la climatisation ?
Quant à l’autofinancement vanté depuis 2014, il faut rappeler que depuis les années 2000, il est au dessus de 1M€, donc équivalent ! Et surtout, que restera-t-il des « bijoux de famille » après la vente de tous les terrains ? »

MPL: « On n’a jamais contesté la gestion saine que nous avons trouvée en 2014 ! On a continué et on a de bons résultats !
Sur l’environnemental, on n’ira jamais aussi loin que vous !
Nos habitants retrouvent des services et des équipements, la population est contente ! Pour les sports et les écoles, il fallait anticiper l’arrivée de nouveaux habitants !
Ca manque peut-être d’ambition politique, mais on gère la ville pour le bien-être des habitants, notre programme est proche de nos habitants !

"Lundi 25 mars, le CM sera long : budget et tarifs ! »


Bref, un Conseil Municipal soporifique et ‘crispé’ envers les élus GC (Allan a été attaqué sur ses activités en dehors du CM, sur ses choix personnels et Sylvaine raillée sur un supposé sourire lors de l’évocation de la clim° à la crèche! Alain R réfuté vertement par la DG !).
Un DOB qui n’a rien d’orientation politique, qui confirme que le plus important est de faire plaisir à tout le monde et d’être réélu.

*  (75.61 Ko - Téléchargé 14 fois.)
« Dernière édition: 20 Mars 2019 à 20:27 par Anne-Marie Devieilhe » Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

SimplePortal Classic 2.0.5